J’ai toujours refusé d’acheter un robot de piscine. Étant à la retraite, j’ai largement le temps de m’occuper moi-même de l’entretien de ma piscine.

Depuis que je me suis lancé dans le jardinage, j’ai revu mes convictions. La culture de plantes et d’arbres occupe quasiment tout mon temps libre. Mes plantes grandissent, ma piscine verdit et des feuilles flottent en surface. Mes petits-enfants ne sont pas contents et ils ont déserté ma piscine pour celle de leurs voisins. Ok, je veux bien faire un effort pour améliorer l’aspect de ma piscine. J’ai demandé conseil à mon voisin qui a confirmé ma pensée : j’ai besoin d’un robot piscine. Je m’avoue vaincu mais pas question de me ruiner. Je prendrais le robot de piscine le moins cher.

Ayant reçu chez moi le catalogue Astralpool, je le feuillette. Finalement, mon choix s’arrête sur le robot de piscine électrique G-Jet. Dans le catalogue Astralpool, le G-Jet est indiqué pour les piscines au revêtement liner ou PVC, ne dépassant pas les 12 m de long. Ça tombe bien, la mienne fait 6 x 3 m et elle est recouverte de liner. De plus, il filtre les gros débris avec son sac de filtration amovible, facile à nettoyer. Le G-Jet coûte 300 euros environ, ce qui n’est pas cher payé pour garder sa piscine propre sans avoir à s’en préoccuper.

Mon robot G-Jet est commandé, il sera livré directement chez moi dans deux ou trois jours. Et mes petits-enfants reviendront se baigner à la maison pendant que je suis en train de jardiner !