Ce dimanche, je suis allé faire un tour à la foire d’exposition canine. Malgré mes 65 ans, j’étais comme un gosse. Des boules à poil partout, de toutes les tailles, de toutes les formes et surtout tous plus mignons les uns que les autres ! Je ne savais plus où donner de la caresse. Au bout d’un quart d’heure, mes mains étaient gluantes de bave, et moi, heureux. Ma femme a essayé de me ramener à la raison, enfin à la maison. Elle voyait son cauchemar s’infiltrer dans notre vie : un chien dans notre lit, entre nous deux, qui rongerait ses bottes en cuir et laisserait des poils sur ses pulls. Qu’est-ce qu’elle peut être superficielle parfois…

Mais je n’ai pas cédé. Je l’ai semée dans la foire, le temps de voir tous les chiens et de revenir avec l’élu : un bobtail ! C’est une sorte de chien de berger, qui court après les troupeaux, on dirait un peu Lassie mais sans la queue. Il est noir et blanc, un peu comme une vache sans tâches mais quand il vieillira son poil deviendra gris, la décrépitude n’épargnant pas même les animaux. Il parait que c’est un chien très gentil et joueur, mes petits-enfants vont l’adorer ! Je vais l’appeler Sir Coton car il est tout doux, même si déjà très turbulent ! Il a rongé mes bandes dessinées et mes pantoufles en seulement une journée… Petit chenapan, je ne peux pas lui en vouloir, il m’amadoue avec son air apitoyé.

bobtail_avantaprès_lastuceapatrick

Petit bobtail deviendra géant...