On fait une pause avec la bière, ça finit par me terrasser ! Aujourd’hui, Patrick revient pour vous faire partager l’une de ses astuces de bricolage, même si cela se récompense toujours, en ce qui me concerne, par une bonne mousse bien fraîche !

L’été approche et peut-être que certains d’entre vous envisagent sérieusement de construire une terrasse dans leur jardin. Si c’est le cas, vous vous demandez sûrement quel matériau choisir. Ceux qui remportent le vote du grand public sont le carrelage et le bois. Pourquoi ? Prix abordable, entretien facile, grand choix de styles et de matières. Solide, le carrelage et le bois sont faits pour durer. Seulement, attention aux glissades sur le carrelage mouillé ! Si votre terrasse constitue les abords d’une piscine, choisissez un carrelage antidérapant. De même, si les hivers dans votre région ont tendance à être rigoureux, prenez en compte la résistance au gel de votre revêtement.

 

terrasse_riziere_lastuceapatrick

Une terrasse en rizières, c'est pas mal non plus !

Il existe des carrelages conçus en différents matériaux : pierre, grès cérame, céramique, ciment… Il y en a pour tous les goûts, de toutes les formes, pour tous les budgets. À vous de déterminer quel type de revêtement ira le mieux à votre terrasse. Selon l’usage que vous en avez, si vous êtes ou non maniaque de la propreté, selon son emplacement dans le jardin, selon le climat de votre région, le choix du revêtement ne devrait pas être tout à fait identique.

Épisode épineux de l’achat du carrelage : sa pose. Soit vous être partisan du moindre effort, vous n’avez pas le temps ou vous êtes allergiques au ciment, dans ce cas vous faîtes appel à des spécialistes. Soit vous prenez la bétonneuse à deux mains, vous balancez votre courage à l’intérieur, vous la faîtes tourner et vous posez vous-même votre carrelage.

Pour le bois, c’est souvent plus facile à mettre en place, mais nous en parlerons une autre fois, après que je vous ai expliqué comment poser votre carrelage.