Depuis le temps que je bois de la bière, je suis content que l’on reconnaisse enfin ses bienfaits. Des chercheurs américains officiant à l’université de l’Indiana ont publié dans le Journal of Neuropsychopharmacology un rapport qui prouve que boire de la bière, même à faible dose,  déclencherait la sécrétion d’une quantité importante de dopamine. Ce serait le goût de la bière en lui-même, et non l’alcool qu’elle contient, qui provoqueraient un pic de dopamine.

En effet, des chercheurs ont réalisé une expérience démontrant que la bière rendait jovial en faisant boire trois boissons différentes à une cinquantaine d’hommes, en respectant un intervalle de 15 minutes entre chaque boisson : de l’eau, de la bière, une boisson énergisante. Les effets de chacune des boissons sur le cerveau ont été comparés grâce à un scanner : le taux de dopamine était largement supérieur après avoir vu de la bière.

biere_bonheur