En faisant des recherches pour mon petit chez moi, je suis tombée sur des chiffres plutôt fou sur notre consommation d’eau, tenez-vous prêt :

-          10L pour se brosser les dents

-          11L en tirant la chasse d’eau des toilettes

-          17L/m² pour arroser le jardin

-          30L pour se raser

-          90L pour un robinet qui fuit

-          120L pour la vaisselle main

-          120L pour une machine

-          190L pour nettoyer sa voiture

-          Bains et douches représentent 35% de notre consommation d’eau

-          L’eau gaspillée par an représente 20L de notre consommation d’eau

Et tout ça, c’est avec de l’eau potable, oui oui ! De plus, nos besoins en eau augmente, ce qui signifie que notre consommation aussi (nous sommes passé de 150L à 300L d’eau par jour et par personne entre 1960 et 2000) ; et le prix de l’eau augmente, merci les économies !

Ce qui m’a choquée dans ces recherches, c’est le fait que nous utilisons de l’eau potable même pour les choses qui n’en nécessite pas ! J’entends par là : nettoyer la voiture, arroser le jardin, la chasse d’eau des toilettes ! C’est du gaspillage, vous n’êtes pas d’accord ?

J’ai donc lancé une seconde recherche pour vaincre ce problème car, en piqure de rappel, l’eau est une denrée rare ! C’est alors que je suis tombé par hasard sur le récupérateur d’eau de pluie ! Tient donc ? Quèsaco le récupérateur d’eau pluviale?

Eh bien oui, ça existe et je vais vous expliquer le principe de ce système tout à fait ingénieux à mon sens !

C’est, en fait, un système de collecte et de stockage de l’eau de pluie pour une utilisation ultérieure. C’est aussi un système économique (réduction de la consommation d’eau), écologique (préserve l’utilisation des nappes phréatiques). Il est aussi utile pour les personnes ayant une alimentation en eau insuffisante ou défaillante. Rappelons quand même que l’eau de pluie est un ressource naturelle inépuisable  et qu’une fois filtrée et traitée elle devient potable comme l’eau dont nous disposons à domicile !Et même que la douceur de l’eau de pluie est bon pour la peau ! Alors pourquoi la gâcher ?

Ht9EFBSMu5BQcujGj1O0Ejl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBWtceBJ

Ce système est fiable, efficace et respecte les normes et la réglementation. Il vous suffit d’une cuve de récupération et d’une pompe.

Je pense qu’il est important de valoriser l’utilisation d’eau de pluie, pour les éléments non comestible, et même pour les piscines…etc. car l’eau pluviale, je le répète, peut se traiter !

Alors, avons-nous besoin de fabriquer autant d’eau potable ?